23 Fruits qui commence par la lettre F

Il existe tellement de types de fruits différents qu’il peut être difficile de les répertorier tous. Mais saviez-vous qu’il existe des fruits commençant par la lettre “F”?

Tous les fruits comestibles offrent une série d’avantages nutritionnels, notamment des fibres alimentaires, des vitamines, des minéraux, des antioxydants et des composés photochimiques.

De Feijoa à Fruits de fuchsia rampant, il y a beaucoup de fruits délicieux à choisir. Voici une liste de quelques-uns des meilleurs fruits qui commencent par un “F”.

1. Feijoa

Feijoa

Généralités

Acca sellowiana, le feijoa, aussi appelé Feijoa sellowiana, est un arbuste originaire d’Amérique du Sud (Uruguay, Brésil, Argentine, et Paraguay) à feuilles persistantes.
Les fruits du feijoa sont comestibles et appréciés.

Description du fruit

Les feijoas, également appelées goyaves ananas, goyaves du Brésil ou goyaves de Montevideo, sont des fruits oblongs ou ovoïdes, et mesurent généralement de 4 à 6 cm de long pour 2,5 à 5 cm de largeur. La peau de ce fruit est verte, et tire sur le jaune-vert à maturité, et exhale une odeur agréable. La pulpe du fruit est blanche translucide, granuleuse, juteuse et très parfumée. La saveur du feijoa pourrait être assimilée à une combinaison de saveur de fraise, ananas et goyave. Lorsque les fruits sont encore jeunes, cette saveur est acidulée. Trop mûrs, ceux-ci prennent un goût désagréable de térébenthine. Ils se conservent relativement longtemps en chambre froide, mais cela ne stoppe pas le processus de maturation qui n’est que ralenti.

On mange en général ce fruit frais, à la petite cuillère, après l’avoir coupé en deux.

Les feijoas ne sont généralement pas autofertiles, bien que certaines variétés le soient au moins partiellement. Pour fructifier correctement, le feijoa nécessite donc une pollinisation croisée.

Il est souvent rapporté que la fructification est moins bonne en quantité comme en qualité dans les zones qui ne connaissent pas de périodes de froid suffisantes.

2. Ficus carica

Ficus carica

Généralités

Le figuier, Ficus carica, est un petit arbre pouvant atteindre une dizaine de mètres de hauteurs, originaire de l’ouest de l’Asie, et s’étant progressivement répandu en culture autour du bassin méditerranéen. Le figuier possède des feuilles caduques, ayant chacune de 3 7 lobes. Ce que l’on appelle le fruit du figuier est en fait un réceptacle renfermant les fleurs. Il y a plusieurs types de figues, la plus intéressante d’un point de vue gustatif étant la figue-fleur. On compte actuellement environ 700 variétés de figuiers.

Description du fruit

La figue est un fruit que l’on trouve généralement sur les étals de fruits exotiques. Ce n’est cependant pas un fruit des tropiques.
La figue n’est pas au sens botanique du terme un fruit ; il s’agit en fait d’un réceptacle charnu, le synconium, qui contient les fleurs, et qui à maturité est comestible.
La figue se mange fraîche, sèche, et entre dans la composition de nombreux plats.

3. Figue de Barbarie

Figue de Barbarie

Généralités

Opuntia ficus-indica est un cactus à longue durée de vie et à grand développement, originaire du Mexique et du sud-ouest des Etats-Unis. Il peut atteindre 5 m de hauteur.
La floraison de ce cactus est jaune, et les fruits, pyriformes et de couleur généralement pourpre plus ou moins foncé à maturité, sont comestibles.

Charles Darwin a été le premier à remarquer que les cactus produisant la figue de barbarie ont des anthères thigmotactiques ; lorsqu’on touche les anthères, elles se recourbent, déposant leur pollen. On peut observer ce mouvement en touchant doucement les anthères d’une fleur d’Opuntia ouverte. Le même trait a évolué de manière convergente chez d’autres espèces (par exemple, les Lophophora).

Description du fruit

Les figues de Barbarie sont des fruits arrondis ou pyriformes, de couleur pourpre plus ou moins foncée, ou parfois jaunâtre avec des nuances de rouge.
Ces figues contiennent une pulpe juteuse et sucrée, rouge ou jaune, qui contient de nombreuses petites graines.
Les figues de Barbarie sont riches en vitamine C. Beaucoup de variétés de figues de Barbarie sont épineuses ; il faut retirer ces aiguillons, ou la peau du fruit, avant de le consommer. C’est un fruit que l’on mange généralement frais.

4. Flacourtia jangomas

Flacourtia jangomas

Généralités

Flacourtia jangomas est appelé prunier d’Inde à la Réunion, et merisier pays aux Antilles. C’est un arbre originaire de l’Asie du Sud-Est au feuillage persistant, et pouvant dépasser une dizaine de mètres de hauteur.

Description du fruit

Le fruit du prunier d’Inde est appelé merise pays ou prune d’Inde. C’est un fruit arrondi, rouge à pourpre foncé à maturité, et d’un diamètre de 2 à 3 cm. La prune d’Inde est comestible, relativement juteuse et acidulée. Elle est généralement consommée crue, en jus ou en confitures.

5. Fortunella japonica

 Fortunella japonica

Généralités

Le kumquat rond, comme son nom l’indique, se distingue d’abord de Fortunella margarita par son fruit arrondi, et par sa pousse plus lente.

Description du fruit

Le fruit de Fortunella japonica est rond, et possède une écorce douce, avec une chair très acide. Comme les autres kumquats, c’est un fruit riche en vitamine A et C, et que l’on peut manger frais, avec son écorce, ou alors transformé, sous la forme par exemple de fruits confits, ou de marmelades.

6. Fortunella margarita

Fortunella margarita

Généralités

Le kumquat est un arbuste très intéressant pour l’amateur de plantes exotiques. C’est un des agrumes à fruits comestibles résistant le mieux au froid. Le fruit du kumquat ovale est le kumquat le plus répandu dans le commerce.

Description du fruit

Les fruits du kumquat ovale sont communément consommés frais. C’est un fruit que l’on mange avec l’écorce, qui, contrairement à la plupart des autres agrumes, est plus douce que les quartiers. Ce kumquat est très souvent proposé à la vente sur les étals de fruits exotiques.

Lire Aussi  4 Fruits qui commence par la lettre D

7. Fortunella obovata

 Fortunella obovata

Généralités

Ce kumquat est sujet à controverse puisque certains le considèrent comme un hybride de Fortunella japonica. Les fruits de ce kumquat sont ronds à ovales, avec une chair acide et une peau plus douce.

Description du fruit

Le Kumquat Fukushu est un fruit arrondi, quelquefois ovale, et possède une chair acide, entourée d’une écorce très douce. Comme les autres kumquats, c’est un fruit riche en vitamine C et A, que l’on mange soit frais, généralement avec son écorce, soit transformé, en fruits confits ou en marmelades par exemple.

8. Fragaria vesca

Fragaria vesca

Généralités

Fragaria vesca est courament appelée fraisier des bois, fraisier commun ou fraisier sauvage. C’est une plante commune d’Europe, présente déjà dans les potagers et les bois depuis le moyen-âge. C’est une vivage pouvant mesurer jusqu’à 25 cm en tous sens. La floraison blanche laisse place aux fameuses fraises des bois, des petits fruits parfumés et appréciés.

Description du fruit

La fraise des bois, fraise commune, ou fraise sauvage, est un petit fruit très parfumé. La partie comestible est un réceptacle charnu. Il existe des variétés de fraises des bois, comme la ‘Mara des bois’, à fruits de légèrement plus gros calibre. C’est un fruit riche en vitamines B et C, ainsi qu’en calcium, fer, magnésium et potassium. On la consomme aussi bien crue que cuite, en pâtisseries, ou alors en confitures.

9. Fraise commune

Fraise commune

Généralités

Fragaria vesca est courament appelée fraisier des bois, fraisier commun ou fraisier sauvage. C’est une plante commune d’Europe, présente déjà dans les potagers et les bois depuis le moyen-âge. C’est une vivage pouvant mesurer jusqu’à 25 cm en tous sens. La floraison blanche laisse place aux fameuses fraises des bois, des petits fruits parfumés et appréciés.

Description du fruit

La fraise des bois, fraise commune, ou fraise sauvage, est un petit fruit très parfumé. La partie comestible est un réceptacle charnu. Il existe des variétés de fraises des bois, comme la ‘Mara des bois’, à fruits de légèrement plus gros calibre. C’est un fruit riche en vitamines B et C, ainsi qu’en calcium, fer, magnésium et potassium. On la consomme aussi bien crue que cuite, en pâtisseries, ou alors en confitures.

10. Framboise

Framboise

Généralités

Rubus idaeus, le framboisier, est un sous-arbrisseau ayant le port d’un buisson sarmenteux, dont les tiges (que l’on appelle canne une fois qu’elles se sont lignifiées) ont une courte durée de vie. C’est une plante originaire d’Europe et d’Asie, connue depuis l’Antiquité. Les tiges du framboisier, couverts de poils plus ou moins épineux, peuvent mesurer jusqu’à 3 m de longueur, mais restent généralement d’une taille plus modeste. Le framboisier est connu pour les vertus médicinales de ses feuilles, et, bien sûr, pour ses fruits comestibles.

Description du fruit

La framboise est au sens botanique un fruit charnu composé de petites drupes rouges. Elle est généralement consommée fraîche, mais elle est également transformée en gelée, boissons, etc. La framboise contient notamment une bonne quantité de vitamine C.

On classe principalement les framboises en deux groupes : les non remontantes, qui n’offrent qu’une mise à fruits en automne sur les cannes de l’année, et les remontantes, qui produisent en été également sur les cannes de l’année précédente.

  • Parmi les non remontantes, on peut citer ‘Eva 2’, ‘Haida’, ‘Glen lion’, ‘Malling exploit’, ‘Violette’, et ‘Wawi’.
  • Parmi les remontantes, on peut citer ‘Heritage’, ‘Polana’, ‘Sumo’, et ‘Zeva’.

11. Fruit d’Akebia quinata

Fruit d’Akebia quinata

Généralités

Akebia quinata est une grimpante originaire de Chine, de Corée et du Japon, dont les feuilles semi-persistantes et composées de 5 folioles sont caractéristiques de l’espèce. Ses fleurs odorantes de 5 à 7 cm sont de couleur violet foncé, et peuvent donner, dans de bonnes conditions de pollénisation, des fruits allongés de couleur pourpre. Cette grimpante se plait dans une large gamme d’expositions, y compris ombragées, et peut couvrir une grande surface.

Description du fruit

Les fruits d’Akebia quinata sont allongés et de couleur pourpre-violacé, et peuvent mesurer jusqu’à 10cm de long. Ils sont comestibles, mais insipides. Ce sont donc des fruits à considérer plus pour leur aspect décoratif que gustatif.

12. Fruit de la passiflore anémone

Fruit de la passiflore anémone

Généralités

Passiflora actinia est une passiflore très intéressante pour l’amateur de plantes exotiques de climat doux (zones 9a et au-delà). En effet, c’est une passiflore vigoureuse, très décorative, avec des fleurs très originales, et des fruits comestibles bien que peu commercialisés.

Description du fruit

Les fruits de la passiflore anémone sont oranges à maturité, et sont comestibles, avec une pulpe très odorante.

13. Fruit de la passiflore bleue

Fruit de la passiflore bleue

Généralités

Passiflora caerulea, la passiflore bleue, est certainement la passiflore la plus répandue dans les pays tempérés. Cette prédominance s’explique certainement par sa relative bonne résistance aux gels, ainsi que par l’aspect décoratif de cette liane. Même si le fruit orangé et également très décoratif de cette liane n’est pas toxique, il n’est pas bon. L’amateur de fruits de la passion se tournera vers d’autres passiflores. En attendant, cette liane est une grimpante d’aspect exotique très intéressante pour le jardinier des zones 7 et plus.

Description du fruit

Les fruits de Passiflora caerulea sont de la taille d’un oeuf de pigeon, et sont orangés à maturité. Ils ne sont pas particulièrement appréciés même si ils sont comestibles. Il faut dire que ces fruits sont généralement insipides. Certaines recettes ont été élaborée, notamment des réalisations de tartes, mais cela reste très marginal.
En général, (mais cela n’est pas systématique) les passiflores bleues ne sont pas autofertiles. Il faut donc placer au moins deux pieds différents à proximité, pour obtenir des fruits, si il n’y a pas de passiflore bleue dans le voisinage. Enfin, la passiflore bleue pollinise beaucoup d’autres passiflores.

Lire Aussi  1 Fruit qui commence par la lettre U

14. Fruit de la passion

Fruit de la passion

Généralités

La grenadille est une liane dont le fruit est très largement consommé sous la dénomination « fruit de la passion ». Cette grimpante vigoureuse (plusieurs dizaines de mètres dans de bonnes conditions) n’est pas la passiflore la plus résistante au froid.

Description du fruit

Le fruit de Passiflora edulis est celui que l’on trouve communément sur les marchés sous le nom de fruit de la passion. Selon la variété, les fruits sont jaunes (voir Passiflora edulis var. flavicarpa) ou violets. Les fruits jaunes sont généralement transformés en jus tandis que les fruits violets sont plutôt consommés frais.

15. Fruit de l’arbre à pain

Fruit de l’arbre à pain

Généralités

Artocarpus altilis est une espèce qui comprend principalement 2 variétés que l’on différencie clairement. La variété à noyau, A. altilis var. seminifera, est en effet différente par plusieurs caractéristiques de la variété sans noyaux, l’arbre à pain, que l’on appelle parfois A. altilis var. non seminifera. Quoiqu’il en soit, cette espèce est probablement originaire de Nouvelle-Guinée et de l’archipel Indo-Malaysien, ces arbres pouvant atteindre 25m de hauteur. Les feuilles persistantes et profondément lobées, sont également de grandes dimensions, puisqu’elles peuvent atteindre jusqu’à 90cm de longueur.
Les fleurs de l’arbre à pain sont minuscules, regroupées sur des inflorescences mâles et femelles séparées. Les fruits sont de taille et de forme variables, avec une peau rugueuse, et peuvent atteindre 45cm de longueur.

Description du fruit

Le fruit d’Artocarpus altilis peut être de formes différentes selon les variétés : arrondi, sphérique, ovale, voire pyriforme. Sa taille varie également, et les plus gros fruits peuvent atteindre environ 45cm de longueur. La peau du fruit présente des rugosités qui ont une disposition assez régulière en hexagones ou en pentagones mêlés de triangles. Cette peau est de couleur verte avant maturité, tournant généralement au jaune à maturité.
On notera que, selon les variétés, certains arbres à pain donnent des fruits avec, ou sans noyaux.

  • Dans les Antilles Françaises, on appelle les variétés avec noyaux des châtaigniers-pays, et on consomme le noyau comme une châtaigne.
  • Les variétés sans noyaux sont elles généralement appelées arbres à pain.

Le fruit de l’arbre à pain est traditionnellement bouilli, ou alors coupé en tranches épaisses que l’on fait cuire sur un feu de charbons, ou un dans un four. On ne garde que l’intérieur du fruit, qui est alors blanc, tendre comme de la mie de pain frais, d’une saveur peu différente de celle du pain de froment, avec un arrière-goût d’artichaut.

16. Fruit de la ronce

Fruit de la ronce

Généralités

Rubus fruticosus, la ronce ou mûrier sauvage, est une liane sarmenteuse pouvant mesurer 5 m de largeur et plus, et dont les tiges sont généralement fortement pourvues en aiguillons. Présent dans de très nombreuses régions tempérées du monde, le mûrier sauvage est souvent considéré comme une plante envahissante.

Description du fruit

La mûre, ou fruit de la ronce, est un fruit compos rouge puis noir à maturité. Il se déguste frais, ou transformé en gelées, confitures, vins, liqueurs et autres boissons.
A côté de la mûre sauvage, petite, souvent juteuse, parfumée et acidulée, existe toute une série de fruit issus de croisements et de sélections, aboutissant à des fruits plus gros, et souvent des ronces moins épineuses et moins vigoureuses. Parmi ces sélections, on peut citer:

  • ‘Black Diamond’ est une sélection nord-américaine aux tiges généralement sans pines, et aux gros fruits.
  • ‘Dirksen’ est une variété connue pour la précocité de ses fruits, arrivant à maturité fin juillet. C’est une ronce sans pine, aux fruits sucrés et légèrement acidulés.
  • ‘Gant de l’Himalaya’ est une ronce supérieurement vigoureuse.
  • ‘Gante des jardins’ est un synonyme de ‘Black Diamond’.
  • ‘Jumbo’ est une sélection aux gros fruits noirs sans pines et réputée productive. La maturité des fruits se situe partir du milieu de l’été.
  • ‘Oregon thornless’ qui est une sélection anglaise sans épines fruits de calibre moyen. Cette ronce possède un feuillage dent ornemental. Maturité milieu de l’été fin de l’été.

17. Fruit délicieux

Fruit délicieux

Généralités

Monstera deliciosa, le cériman, aussi appelé faux philodendron, est une liane vigoureuse à larges feuilles persistantes, qui peut atteindre jusqu’à 20 m de hauteur dans les jungles tropicales d’Amérique Centrale d’où elle est originaire. Cette liane, souvent cultivée en intérieur, garde des proportions beaucoup plus modestes. Elle produit des fruits comestibles, les cérimans.
Culture
Cette liane n’est pas très résistante au froid, et ne résistera guère en dessous de 0°C, voire -1°C. Il vaut mieux la cultiver en atmosphère chaude et humide, où elle prospèrera.
Le cériman apprécie un sol restant frais toute l’année, et même humide en période de croissance végétative.

Description du fruit

Le cériman est le fruit du Monstera deliciosa. Il est aussi appelé fruit délicieux. C’est un fruit allongé pouvant mesurer jusqu’à 20-30 cm de longueur environ. Le fruit est vert avant maturité, et possède des écailles qui finissent par jaunir et se détacher du cériman. Il est alors mûr : la chair est alors très parfumée, et évoque le goût de la banane et de l’ananas.

Attention, le fruit est irritant et toxique avant maturité. En effet, il contient, comme le reste de la plante, des cristaux d’oxalate de calcium.

Lire Aussi  1 Fruit qui commence par la lettre Q

18. Fruit du badamier

Fruit du badamier

Généralités

Terminalia catappa, le badamier, est aussi connu sous les noms d’amandier tropical, et aux Antilles, d’amandier-pays. C’est un arbre pouvant atteindre une vingtaine de mètres de hauteur, originaire de Nouvelle-Guinée, et naturalisé dans de nombreuses régions tropicales. Les amandes du badamier sont comestibles et consommées dans les régions tropicales.

Description du fruit

Le fruit du badamier, appelé noix de badame, amande tropicale, ou dans les Antilles amande-pays, est un fruit vert jaunâtre qui prend des nuances de rouge à maturité. Si la chair du fruit est comestible, c’est surtout l’amande que l’on consomme. Le goût de l’amande tropicale se rapproche de celui de la noisette.

19. Fruit du dragon

Fruit du dragon

Généralités

Hylocereus undatus, la pitaya ou pitahaya, est un cactus épiphyte originaire d’une zone assez large d’Amérique Latine, comprenant notamment le sud du Mexique, le Guatemala, le Salvador et le Costa Rica.
Ce fruit est communément connu en français sous le nom de « fruit du dragon« , un nom utilisé depuis les années 60, apparemment en raison de sa peau ressemblant à du cuir et des pointes écailleuses proéminentes sur l’extérieur du fruit. Les noms de « pitahaya » et « pitaya » proviennent du Mexique, et « pitaya roja » d’Amérique centrale et du nord de l’Amérique du Sud, probablement en relation avec les noms d’espèces de grands cactus avec des fruits à fleurs.

Description du fruit

La pitaya ou pitahaya, et très souvent nommé « fruit du dragon« , est un gros fruit à l’épiderme rose vif, comestible, recouvert d’écailles, et peut atteindre environ 700g. Sa chair blanche est parsemée de très nombreuses petites graines noires. Ce fruit se consomme généralement frais. On le déguste généralement à la petite cuiller, après l’avoir coupé en deux. Pour les amateurs de ce fruit, la pitaya à chair blanche possède une saveur douce et fine. Pour ses détracteurs, son goût n’est pas très prononcé.

20. Fruit du palmier abricot

Fruit du palmier abricot

Généralités

Butia capitata, le palmier abricot, est un palmier très décoratif originaire du Brésil, de l’Uruguay et de l’Argentine. C’est un des palmiers à feuilles pennées les plus résistants au froid.
C’est un palmier de croissance moyenne, qui peut atteindre à l’âge adulte environ 6m, mais culmine plus généralement à 4 ou 5m de hauteur.

Description du fruit

Les fruits du palmier abricot sont disposés en grappes lourdement chargées. Ce sont des fruits ronds, atteignant 3cm de diamètre environ. Ils sont comestibles, juteux et riches en vitamine C. Il sont consommés frais, en gelée, ou rentrent dans la composition d’un vin, en laissant macérer les fruits dans de l’alcool.

21. Fruit du palmier de Saint Pierre

Fruit du palmier de Saint Pierre

Généralités

Yucca filifera est une espèce originaire du Nord-Est du Mexique. C’est un grand yucca, qui peut atteindre plus d’une dizaine de mètres dans son aire d’origine. Autour du bassin Méditerranéen, on en trouve des exemplaires dépassant les 15m.
Ce n’est pas le yucca le plus résistant au froid cependant, avec une résistance aux gels de l’ordre de -12°C, pouvant descendre à -15°C dans de bonnes conditions.

Description du fruit

Les fruits de certains Yucca, comme ceux de Yucca filifera, le palmier de Saint Pierre, sont comestibles. Ils sont consommés dans son aire d’origine, frais ou cuit.

22. Fruit du plaqueminier

Fruit du plaqueminier

Généralités

Diospyros kaki, le plaqueminier, est un arbre au feuillage persistant originaire d’Asie Centrale et du Japon. C’est un arbre de croissance relativement lente, pouvant atteindre 15m, mais culminant plus généralement entre 6 et 10m. Après une floraison jaune-crème un peu insignifiante, apparaissent des fruits très ornementaux à maturité, lorsqu’ils prennent une teinte orangée à rouge et que les feuilles sont tombées.

Description du fruit

Le kaki, ou fruit du plaqueminier, est un gros fruit pouvant atteindre 10cm de diamètre, de couleur orange à rouge selon les variétés. La plupart des kakis contiennent des tanins, qui les rendent astringents. Dans ce cas, il faut les consommer lorsqu’ils sont pratiquement blets et que la chair devient onctueuse. La pulpe est alors juteuse et sucrée.
Il existe également des variétés de kakis non astringentes comme ‘Fuyu’, qui peuvent être consommées alors que la chair est encore ferme.
Le kaki est un fruit riche notamment en sucres, en vitamine C, et en pectine.

23. Fruits de fuchsia rampant

Fruits de fuchsia rampant

Généralités

Fuchsia procumbens est originaire de Nouvelle-Zélande.
Cette espèce, qui pousse en effet naturellement sur la partie côtière nord de la Nouvelle-Zélande, a été découverte en 1834, et a été amenée en Europe à partir de 1874.
C’est une plante au port rampant, ne dépassant par 15cm de hauteur pour une quarantaine de centimètres d’étalement en tous sens. (Elle peut cependant s’étaler plus, dans de bonnes conditions) Les feuilles sont petites et arrondies. Les fleurs, quant à elles, sont petites, érigées, et d’une couleur vert-jaune, avec un pollen bleu tout-à-fait inhabituel. En automne, mûrissent des fruits pourpres, relativement gros, en forme de petite prune, parfois consommés sous la forme de confitures dans son pays d’origine.

Description du fruit

Les fruits de fuchsia rampant sont parmi les plus gros du genre. Les baies, pourpres à maturité, mesurent 2-3cm et plus, et sont de la forme d’une petite prune. Le fruit, comme beaucoup de fruits de Fuchsia, est comestible, et peut être utilisé pour la réalisation de confitures.

Laisser un commentaire